Max Raabe & Palast Orchester

Max Raabe & Palast Orchester

Présenté par : Rubin Fogel Productions & Dennis Ruffo Productions
Théâtre Centrepointe
Le mardi 17 avril à 20 h 00

BILLETS EN VENTE LE VENDREDI 24 NOVEMBRE à 10 h

PromoButtonfr 

« Max Raabe sait faire la fête comme en 1929 » (The New York Times)

Chics et nostalgiques, mais résolument modernes, l’Allemand Max Raabe et son Palast Orchester donneront leur tout premier concert à Ottawa, dans une formule combinant Art déco et cabaret. Venez passer une soirée élégante et raffinée dans une ambiance d’époque en compagnie de ce charmant chanteur toujours tiré à quatre épingles et de son orchestre de 12 personnes. Ce crooner berlinois interprète des succès de danse de salon des années 1920 et 1930, ainsi que des titres originaux et quelques surprises contemporaines.



WEB  VIDEOS

Max Raabe
Né à Lünen en 1962, Max Raabe a, d’aussi loin qu’il se souvienne, toujours chanté, que ce soit dans un chœur d’enfants, à la chapelle ou sur sa bicyclette. Il déménage à Berlin au début de la vingtaine pour étudier le chant classique. Pour financer ses études, il donne de petites prestations. En 1986, il fonde le Palast Orchester avec d’autres étudiants. En 1992, il compose son premier succès, Kein Schwein ruft mich an (Pourquoi est-ce que personne ne m’appelle?) et se produit sur scène sous la direction de Peter Zadek, dans Der blaue Engel (L’ange bleu) d’Heinrich Mann.

Alors qu’il continue de se faire un nom, notamment à l’international avec le Palast Orchester, le chanteur donne des concerts avec le pianiste Christoph Israel. En 2010, le duo lance l’album Übers Meer (Au-delà de la mer), produit par Universal Music et Decca. Max Raabe se consacre à faire revivre les pièces des années 1920 et 1930, ce pour quoi il est récompensé à plusieurs reprises, notamment avec le prix ECHO KLASSIK, en 2000, pour son interprétation de La complainte de Mackie, le prix Paul-Lincke-Ring de la Ville de Goslar, en 2005, le prix culturel de sa ville natale, Lünen, en 2007, ainsi que l’Ordre du mérite de l’État de Berlin en 2012. Depuis 2007, Max Raabe anime également le gala annuel de l’Opéra de Berlin au profit de la German AIDS Foundation, dont le maître de cérémonie honoraire demeure la légende de l’humour Loriot. Il donne aussi des concerts pour de nombreux organismes de bienfaisance, notamment le projet africain « Village Opéra », mis sur pied par Christoph Schlingensief, l’association Live Music Now de Yehudi Menuhin et l’organisme Berlin City Mission. Il appuie aussi le mouvement Schools Against Racism et le projet Children’s Home (Roumanie). À l’été 2010, le chanteur enregistre avec la productrice, compositrice et interprète Annette Humpe l’album Küssen kann man nicht alleine (On ne peut s’embrasser seul), qui est certifié platine en 2012. Le duo primé lance aussi cette année-là son deuxième album, Für Frauen ist das kein Problem (Ce n’est pas un problème pour les femmes), qui obtient la certification or peu après.

Le Palast Orchester
Le Palast Orchester a été fondé en 1986 par Max Raabe et quelques autres étudiants en musique qui souhaitaient jouer des pièces datant des « années dorées » de l’Allemagne. En 1992, la formation fait son entrée au palmarès allemand grâce à la chanson Kein Schwein ruft mich an (Pourquoi est-ce que personne ne m’appelle?), écrite par Max Raabe. Deux ans plus tard, elle collabore avec le réalisateur Sönke Wortmann pour le film Der bewegte Mann (L’homme le plus désiré), ce qui lui permet d’élargir son auditoire. Peu après, elle part en tournée à l’étranger, et ses tournées se multiplient à un rythme fulgurant à partir de l’année 2000. Max Raabe et le Palast Orchester reçoivent à cette époque un prix ECHO KLASSIK pour leur opus Charming Weill, et font bonne figure dans les palmarès internationaux grâce à deux autres albums sur lesquels ils interprètent des chansons pop contemporaines dans le style des années 1920. À ce jour, les stations de radio reçoivent fréquemment des demandes pour leur version de Sex Bomb, Oops, I did it again et Super Trouper.

Max Raabe et le Palast Orchester se produisent régulièrement aux États-Unis et au Canada. Ils ont d’ailleurs joué dans des salles célèbres, comme le Symphony Center de Chicago, le Davies Symphony Hall de San Francisco et le Carnegie Hall de New York.

Un dollar par billet vendu sera remis au Fonds d’alphabétisation du Ottawa Citizen.
 

Genre : Musique
Language : Anglais / Allemand
Billets : 77,50 $ - 87,50 $


Billets

Le 17 avril à 20 h 00